Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

ÉTÉ 2018 | Fin de formation pour les primo-arrivants étudiants à Alter Form

| ALTER FORM || Formation || Cariste || Permis de conduire || Primo-arrivants |

mercredi 4 juillet 2018

En janvier Alter Form, AID (Actions Intégrées de Développement) du MOC de Liège, accueillait 12 primo-arrivants pour une formation inédite. Celle-ci touche aujourd’hui à sa fin. Immersion au cœur de celle-ci...


En janvier 2018, Alter Form mettait en place une formation inédite visant à offrir un bagage complet à ses bénéficiaires. Réservée aux primo-arrivants, celle-ci était modulée autour de plusieurs axes :

  • Apprentissage du français
  • Apprentissage du code de la route théorique
  • Passage des brevets caristes et nacelles
  • Coaching emploi en fin de cycle.

    Immersion


    Il est 11h du matin. Dans la classe, l’ambiance est détendue. Avec Sophie, la professeure de français, les élèves jouent au "pendu". Il s’agit de mettre en pratique, de manière ludique, leur apprentissage du vocabulaire spécifique au permis de conduire théorique.

    "Chez nous on conduit, oui, mais c’est pas la même chose, déjà, c’est pas les même règles, c’est pas les mêmes panneaux…" explique Amed en riant.
    Pour obtenir leur permis ici, il faut donc repasser l’examen. Une épreuve compliquée lorsqu’on ne parle pas bien la langue, comme le souligne Mamadou : "La formation, quand même, a aidé pour beaucoup de choses, surtout le vocabulaire. Avant c’était difficile pour moi à l’examen. Y a des questions là-bas, on connaissait les questions mais c’était le français qui me manquait. Les mots qui me manquaient quoi."

    Au tableau, un volontaire essaye de faire deviner au reste de la classe le mot "mystère". Tout le monde s’applique et, finalement, la solution est trouvée rapidement.

    "Ils sont supers" raconte Sophie, la professeure de français engagée spécifiquement pour la formation. "C’est vraiment un boulot très enrichissant, et l’ambiance en classe est bonne !"
    En effet, l’atmosphère est joyeuse est détendue. Des amitiés se sont d’ailleurs développées entre les élèves : "Je m’amuse bien, oui, je profite, j’ai des amis ici grâce à la formation", raconte Mamadou, Guinéen arrivé il y a 2 ans et demi en Belgique. "Avant, j’avais pas beaucoup d’amis à Liège mais maintenant, quand même, ça va !"

    Après presque deux ans, Mamadou a obtenu ses papiers en novembre 2017 : "Lorsque j’ai eu ma maison, au mois de décembre, j’ai décidé de faire une formation".
    Mais ce n’est pas toujours facile de vivre seul dans un pays étranger : "Tu rentres à la maison, tu parles avec personne, c’est chiant tu vois. Quand je suis à l’école comme ça, c’est cool (…) On est tous amis, quand on se croise en ville on se salue, on rigole. Le weekend des fois on peut aller boire un verre ensemble. C’est grâce à la formation.

    En plus de l’apprentissage du français et du permis théorique, les élèves apprennent également le métier de cariste avec Sami, formateur. Une formation pratique au terme de laquelle ils pourront passer leur brevet caristes, s’ils le souhaitent.

    Une belle aventure qui prendra fin dans quelques jours et qui, espérons-le, pourra être renouvelée.

    Découvrez quelques photos

    Merci aux élèves et à Sophie, qui ont accepté de jouer le jeu et de nous raconter leurs aventures.

    Plus d’infos


    En savoir plus sur Alter Form et ses autres formations ? Cliquez ici
    Retrouvez Alter Form sur Facebook